Macron au Légué - Rassemblons nous !

Macron le Président de la République en marche arrière

nest pas le bienvenu en Bretagne !

Fete a macron 20 juin legue

Emmanuel Macron va venir en Bretagne et a choisi la ville de Saint-Brieuc pour faire de la communication sur le dispositif « Action cœur de ville » et en même temps se faire le chantre, comme à chacun de ses déplacements, de la  restructuration en profondeur de la société française : politique d’austérité, destruction des droits des salarié.es, introduction de la sélection à l’entrée de l’université, casse des services publics, aggravation du sort des sans emplois, réorganisation aggravant les inégalités en matière d’accès à la justice, réforme fiscale favorable aux plus riches, loi répressive contre les migrant.es, priorité donnée au secret des affaires contre le droit à l’information, introduction de l’état d’urgence dans le droit commun, répression des mouvements sociaux et des jeunes des quartiers populaires, utilisation de l’égalité femmes-hommes comme simple outil de communication, sans moyens financiers, alors que les femmes sont les premières concernées par les régressions sociales… sans oublier une politique militariste au niveau international. La multiplication des mesures prises avec brutalité sur tous les fronts a un objectif, celui de créer un effet de sidération et espérer ainsi empêcher toute riposte En s’en prenant aux personnels à statut, en particulier aux cheminot.es, Emmanuel Macron espère, s’il l’emporte, casser tout esprit de résistance.
Macron, le Président des riches rêve d’une  société où les droits sociaux seraient réduits à néant, où les services publics et la sécurité sociale auraient disparu, où l’inégalité de traitement des territoires serait la règle, où l’accès à l’université serait de plus en plus réduit, où les lanceuses et lanceurs d’alerte et journalistes seraient bâillonnés, où les défis écologiques seraient soumis aux intérêts de la finance, où le logement, les HLM et les locataires seraient marchandises, où la lutte contre les discriminations se réduit à des discours.
Alors qu’une large majorité de la population souhaite vivre dans une société plus juste, plus solidaire, plus démocratique, plus égalitaire avec un meilleur partage des richesses. Jusqu’à présent il fait la sourde oreille, il faut le forcer à nous entendre et à retirer ses projets.
Mercredi prochain Macron veut venir déjeuner tranquillement avec les élus du département sur les quais du Légué dans le restaurant « Au Quai Gourmand ». Apportera t’il de l’Elysée sa vaisselle en  porcelaine à 500 000 euros ?
A Saint Brieuc, l’hypocrisie de la politique menée par Macron atteindra des sommets. De sa main gauche il donnera à la ville en souffrance une petite subvention pour l’aider à se redynamiser et en même temps, de sa main droite, il félicitera  le Président de La Poste Philippe Wahl, son ami,  qui vient de décider de fermer trois des sept bureaux de poste de la ville.
Mercredi signifions avec force à Macron qu’il n’est pas le bienvenu en Bretagne et ce que nous pensons de sa politique, qui alimente chaque jour un peu plus les moteurs de l’extrême droite. Aux élus bretons qui devront partager son repas, nous ne leur souhaitons pas bon appétit, même si nous ne doutons pas que la nourriture sera bonne.
Mercredi prochain 20 juin 2018, faisons en sorte que  toutes les forces sociales, syndicales, associatives, politiques se rassemblent pour signifier au Président de la République en marche arrière, au Président des riches,  notre opposition à sa politique de régression sociale et de casse des services publics.

Rassemblons-nous à partir de midi le mercredi 20 juin 2018 sur le port du Légué, Place de la Résistance, devant La Poste  pour :
 défendre l’égalité, la justice sociale et la solidarité.

 

Insoumis Fete à macron Legué

Au Légué devant la poste 22190 Plérin