Communiqué du groupe d'action « Goëlo - Insoumis

Le groupe d'action « Goëlo-Insoumis » fait part de son opposition face à la carte scolaire pour la rentrée prochaine qui se traduit par la suppression de 19 postes dans le département dont une suppression à l' Ecole Publique de la Vigie à Binic.

Cette décision  justifiée par des considérations de gestion (baisse soi-disant des effectifs), masque

l'orientation politique de suppression massive de postes dans la fonction publique. (120000 prévus)

Les dysfonctionnements consécutifs à la baisse des moyens servent ensuite de prétexte à la privatisation dictée par Bruxelle .

C'est tout l'enjeu de la bataille concernant le sort de la SNCF. L'existence de services publics efficaces répondant aux besoins de l'ensemble de la population est menacée par l'orientation ultra-libérale du gouvernement Macron.Un puissant mouvement citoyen doit se construire pour y mettre un terme.

 

Binic le 6 mars 2018

France Insoumise Goelo Insoumis Binic