La municipalité de Quintin et son salon du livre a visiblement quelques soucis avec la liberté d'expression comme avec la transition écologique...

Agribashing toi memeLes organisateurs du salon du livre de Quintin (22) (14-15 mars 2020) m'ont invitée pour notre album "Algues vertes", ont insisté pour que je vienne, puis m'ont appris, très ennuyés, que ma venue déplaisait à Jean-Paul Hamon, maire adjoint de la commune et salarié de la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor.

Ils ont quelques jours plus tard décidé d'annuler mon invitation au motif que je n'étais pas auteur, mais auteur-journaliste, et que notre album ne rentrait donc finalement pas dans le cadre de ce salon... Et dire que c'est avec ces mots que le salon de Quintin a été crée en 2016 : "s'indigner ne suffit plus", il faut "combattre tous les obscurantismes", faire "acte de résistance" comme c'est expliqué dans ce lien : https://fr.ulule.com/caractere-quintin/ PS : depuis la parution de ce post il y a quelques heures j'ai découvert grâce aux internautes que Fabienne Juhel, présidente de l'association organisatrice du salon du livre de Quintin se présente sous son nom Fabienne Le Chanu aux élections municipales sur la même liste que Jean-Paul Hamon (chambre d'agriculture 22) et Corentin Le Fur, salarié des Républicains, fils et récent ex-assistant parlementaire de Marc Le Fur... Marc Le Fur parfois surnommé en Bretagne "député des cochons" tant sont légion ses propositions de mesures pro élevage intensif et anti défenseurs de la cause animale...