Communiqué Gilets Jaunes 10 janvier 2019

Les groupes locaux de la France insoumise renouvellent leur soutien au mouvement des « Gilets jaunes » et condamnent toutes formes de violence. Grâce à lui, nous nous réjouissons de voir le débat politique sortir des cadres établis et redevenir ce qu'il ne devrait jamais cesser d'être : l'affaire de tous.

Cette vague de contestation populaire, qui couvait depuis longtemps, et qui déferle aujourd'hui est légitime tant l'injustice sociale ne fait que s’accroître avec Emmanuel Macron.
     
  Richesses, démocratie et République sont aujourd'hui détournées au profit d'une minorité de nantis hors de contrôle citoyen. Notre fiscalité est incohérente. La plupart des médias sont aux mains de milliardaires. La justice est aux ordres du pouvoir. D'un côté l'on chouchoute les amis, les fortunés (suppression de l'ISF, de la flat taxe, distribution du CICE,évasion fiscale...) ; de l'autre on précarise les plus faibles (contrôle renforcé des chômeurs, baisse des APL, réformes et casse des régimes de retraites, des services publics et du Code du travail...). Argent consanguin et privilèges dictent à présent les lois et réformes du pays, sous la houlette d'un Président concentrant tous les pouvoirs. Cela se voit, cela se sait, et cela n'est plus acceptable.

La France insoumise appelle à une sixième République. Et le 21 février prochain  ses députés inscriront la question du referendum d'initiative citoyenne (RIC) à l'ordre du jour de l'Assemblée Nationale.

  Édouard Philippe annonce ce 7 janvier le renforcement d'une répression visant à bâillonner toute forme de contestation, signant ainsi l'angoisse d'un gouvernement en rupture de son peuple. Macron, au service des très riches, ne tient plus que par l’autoritarisme !
 
Les groupes locaux de la France insoumise appellent chaque citoyen à rejoindre le rassemblement régional des Gilets jaunes samedi 12 janvier, dès 8 heures à l'aéroport de Trémuson et à 13 heures au rond-point de Brézillet à Saint-Brieuc.

Saint-Brieuc, le jeudi 10 janvier 2019

Ajouter un commentaire