Communiqué perquisitions : rassemblement populaire

Ce mardi a eu lieu une opération de police d’une ampleur inédite dans notre pays. Elle visait notre mouvement politique, la France insoumise (FI), Jean-Luc Mélenchon le président de notre groupe parlementaire et le Parti de Gauche.

Nous sommes profondément choqués par la brutalité de la méthode :
À 7 heures du matin, les policiers se présentent au domicile de Jean-Luc Mélenchon, armés et équipés de gilets pare-balles. Ensuite, une vingtaine de policiers se rendent au siège de la FI, dans les mêmes conditions. Ils perquisitionnent, aspirent les données des ordinateurs, des téléphones, et emportent plusieurs disques durs comme s'ils avaient affaire à de dangereux terroristes. Aucun procès-verbal n'est rédigé, aucune information n'est fournie sur le contenu réquisitionné.
Dès qu'ils sont mis au courant de cette opération policière, les députés de la France Insoumise se rendent au siège dont on leur bloque l’accès sans raison.
Nous sommes évidemment aux côtés des militants et élus présents lors ce coup de force, qui touche tout notre mouvement.

Cet épisode, digne de régimes totalitaires, est très inquiétant, tant pour la démocratie que pour le respect des libertés publiques, aussi bien celles du peuple que des élus de la République.
Cette perquisition n'a pas été menée par un juge, mais par un procureur nommé par le gouvernement ! Où est l'indépendance de la justice ?
Une telle opération aurait-t-elle pu avoir lieu au siège d'En Marche alors que notamment des soupçons pèsent toujours sur les comptes de campagne d’E. Macron et sur la détention illégale d'armes par Benalla et ses proches ?

La politique néfaste du gouvernement, de plus en plus impopulaire, le conduit à étouffer la principale force politique d'opposition et entraver ses élus.

Sans puissante réaction populaire, d'autres mouvements, partis, syndicats en lutte pour plus de justice sociale, continueront d’être visés. Soyons nombreux à défendre pour tous la liberté de penser et d'agir.

Les insoumis du département appellent à une très large riposte démocratique et à se rassembler ce samedi 20 octobre 2018 à Saint-Brieuc à14h30 place Saint-Guillaume (à côté du manège).

Le 18 octobre 2018

 

 

Ajouter un commentaire