Hillion conserve son bureau de poste

2018 11 09 20 07 39
(photo Ouest France)

Communiqué du groupe de la France insoumise de St-Brieuc et alentours
 
 
Suite aux articles parus dans la presse, nous nous félicitons qu'« en 2019, il y aura toujours un bureau de Poste à Hillion ».
 
Le 1er février dernier, nous adressions une lettre ouverte à Mme la Maire de Saint-Brieuc, Marie-Claire Diouron, pour lui demander avec le conseil municipal de s'opposer à la décision comptable de la Direction l’entreprise (hélas !) La Poste de fermer les bureaux de Poste des quartiers Robien, Liberté et Cesson.
 
La maire avait en effet déclaré dans la presse : "On ne peut pas lui interdire de fermer."
 
Dans notre lettre nous lui rétorquions :  
« Mais si, Madame, vous pouvez refuser cette "évolution" vers le bas » ! Nous lui rappelions alors la Note de l'Association des Maires de France concernant le nouveau "Contrat de présence territoriale 2017-2019" signé entre La Poste, l'AMF et l'État : [...] exigeant l’accord ou l’avis préalable du maire avant toute transformation d’un bureau de poste en agence postale ou en un relais poste chez un commerçant (art 6)" [...]. Dans les deux cas, l’AMF recommande au maire de consulter le conseil municipal. "
 
Malgré les semaines de mobilisations, les réunions et la pétition recueillant quelques 5000 signatures, Madame Diouron et ses adjoints ont bien refusé de prendre une décision en conseil municipal. Ces fermetures sont donc de leur seule responsabilité.
 
C’est ce qu’a fait la municipalité d'Hillion en s’opposant à la fermeture de son bureau de Poste, même si c’est en faisant valoir les récents travaux engagés pour déplacer la Poste en dehors de la Mairie. Chacun retiendra cependant la morale de cette histoire : les élus peuvent agir s'ils en ont la volonté politique !
 
 
Saint-Brieuc, le 9 novembre 2018
 
 

Ajouter un commentaire