Soutien aux assistants du SAMU 22.

COMMUNIQUE FRANCE INSOUMISE 22

Soutien aux assistants de régulation du SAMU 22.

Depuis le 15 octobre, les Assistants de Régulation Médicale (ARM), premier échelon de la réception des appels au SAMU 22 sont en grève.

Cette grève est un puissant signal d'alerte sur la dégradation des conditions de travail que constatent celles et ceux qui œuvrent quotidiennement pour ce service public de première nécessité.

En cause, la pénurie de personnel qui se traduit par une désorganisation du travail et le soumet à une pression à laquelle il ne peut plus faire face en répondant correctement à l’affluence des demandes.
Résultat évidemment prévisible : le 15 est constamment engorgé, et la prise en charge des appels d'urgence n'est plus assurée de manière satisfaisante, avec des conséquences dramatiques pour la population.

La situation à laquelle est confrontée le personnel SAMU est le résultat d’une politique voulue depuis longtemps par les gouvernements successifs, qui en respectant la politique d'austérité de l'Union européenne, se sont méthodiquement attachés à dégrader le service public hospitalier dans son ensemble, en l'asservissant désormais à la rentabilité financière. C'est le résultat d'une politique court-termiste de fermeture de lits, de services, voire d'hôpitaux publics entiers, avec ses conséquences terribles pour nos concitoyens de tout le département.

Cette politique et ceux qui la soutiennent doivent être combattus dès maintenant et partout.

C'est pourquoi les Insoumis du 22 apportent leur soutien entier au mouvement de grève des personnels pour améliorer les conditions de travail et renforcer les moyens en personnel du SAMU 22 afin de proposer un service public de qualité à toute la population.

Le 21 octobre 2018

Télécharger le communiqué : Communique fi22 soutien samuCommunique fi22 soutien samu

Ajouter un commentaire