Ensemble Insoumis Action parlementaire et luttes sociales au Portugal ...Lire la suite

FI 22 Gratuité des bus : on vous disait bien que c'était possible, en effet ça l'est maintenant à Dunkerque....Lire la suite

Macron choisit l’ancien régime plutôt que la laïcité républicaine

Macron laicite 1024x544
Emmanuel Macron est aujourd’hui à Rome pour recevoir le titre de chanoine d’honneur de Basilique de Saint Jean de Latran. Il choisit ainsi de reprendre une tradition d’ancien régime. En acceptant de recevoir ce titre de la part d’un chef religieux, il se met à distance du principe républicain de laïcité de l’État dont il devrait pourtant être le garant. C’est au nom de ce principe que plusieurs Présidents de la République, dont George Pompidou, François Mitterrand ou François Hollande avaient refusé d’être curés d’honneur du pape.

L’acte d’Emmanuel Macron n’est pas anecdotique. Il s’inscrit dans une année au cours de laquelle il a explicitement remis en cause la séparation des églises et de l’État. Le 9 avril dernier, il déclarait devant la conférence des évêques de France vouloir  » réparer  » le lien entre l’Église et l’État, rompu par la loi de 1905. A présent, il passe à l’affirmation d’une religion particulière.

La laïcité est un principe de concorde entre l’ensemble des citoyens quelles que soient leurs opinions religieuses ou philosophiques. Parce qu’elle met à distance de l’État les dogmes révélés, elle permet la liberté de conscience. Parce qu’elle ne reconnaît pas les communautés religieuses, elle permet à la communauté des citoyens d’être la seule légitime en République et de donner à chacun une place égale et respectée dans la délibération citoyenne. En se comportant comme un monarque plutôt que comme Président, Emmanuel Macron abîme la République.

Communiqué du groupe parlementaire de La France insoumise le 26 juin 2018

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau