Le contre-budget de la France insoumise pour 2019

En 2018 la France insoumise avait proposé son contre-budget. Il s’agissait d’opposer à la loi de programmation pluriannuelle des finances publiques 2018-2022 du gouvernement nos propres propositions pour le quinquennat, issues du programme présidentiel « L’Avenir en commun » porté par Jean-Luc Mélenchon.

Mais depuis le budget 2018, le pays a subi un an de macronisme. Il a déjà souffert d’un des budgets les plus austères et inégaux de la Ve République. Concrètement, les statistiques économiques relevées par l’Insee sont mauvaises pour le 1er semestre 2018… croissance, pouvoir d’achat, consommation populaire, emplois : toutes les courbes fléchissent.

En conséquence, le groupe France insoumise a choisi un autre exercice pour son contre-budget 2019. Nous avons imaginé le contexte suivant : affaibli par la crise politique actuelle, Emmanuel Macron est contraint de dissoudre l’Assemblée nationale deux mois avant l’adoption des PLF et PLFSS 2019. Une majorité France insoumise en sort. Quel budget d’urgence serions-nous en mesure de mettre en place pour rompre avec l’austérité et la politique de l’offre tout en amorçant la bifurcation écologique de notre économie ?

C’est ce scénario que vous trouverez décrit dans ce document, disponible  ici
Contre budget 2019

Commentaires (1)

Fabienne Genoud
  • 1. Fabienne Genoud | 16/10/2018
Bonjour,
c'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai pris connaissance de cette prévision budgétaire.
Il y est fait état de l'augmentation on ne peut plus légitime du SMIC. Mais à quoi bon augmenter le smic si en contre partie n'est pas fixé un blocage des prix ? Je pense au coût exorbitant des loyers dans certaines régions (grandes villes, zones frontalières…), je pense au prix des carburants… En matière de transports, j'aurais aimé trouver quelque chose sur le coût du ferroutage et du développement du transport ferroviaire des voyageurs…
Sinon, de tout cœur avec vous, avec toute ma gratitude pour votre engagement.
Chaleureuses salutations.

Fabienne Genoud

Ajouter un commentaire